Que se passe-t-il lors d’une séance de psychomotricité?

Le jeu permet au thérapeute en psychomotricité d’apprendre à connaître votre enfant sur plusieurs plans, qui sont fondamentaux pour son développement: la motricité, les sensations, les sentiments, la relation à soi, à autrui et à son environnement, ainsi que la cognition, c’est-à-dire sa façon d’acquérir des connaissances.

Le thérapeute accompagne l’enfant dans le mouvement et dans le jeu. Il fait appel également à l’imagination et aux émotions de l’enfant. Au travers du jeu, ce dernier consolide les expériences déjà vécues – tant sur le plan corporel qu’émotionnel – et tente de nouvelles découvertes. Par ailleurs, il apprend, exerce et approfondit ses capacités motrices.

Un exemple tiré de la pratique

Antoine, 2,5 ans, entre à toute vitesse dans le cabinet de sa thérapeute en psychomotricité. Il se précipite vers l’étagère où se trouvent les jeux et montre du doigt les briques en plastique en criant: «Ça! ça!».

La thérapeute sort les briques et aide Antoine à les disposer par terre, comme un chemin. Tout excité, le jeune garçon tente aussitôt de marcher sur ce chemin, ce qui lui demande un gros effort d’équilibre. Souvent, il pose un pied par terre, à côté des briques. Au bout d’un moment, il renonce et descend des briques. Sa thérapeute lui prend alors la main et l’accompagne jusqu’au bout du chemin.

Ainsi sécurisé, Antoine ose poursuivre sa route, posant lentement un pied devant l’autre. Il arrive enfin au but. La thérapeute le félicite et Antoine, tout fier, retourne vers son point de départ. Il emprunte une nouvelle fois le chemin, toujours soutenu par sa thérapeute, puis recommence plusieurs fois l’exercice.

Antoine s’enhardit de plus en plus, lâche la main de sa thérapeute et essaie même de courir sur le chemin de briques. Au bout d’un moment, la thérapeute propose à l’enfant de suivre le chemin en sens inverse. Après quelques hésitations, Antoine se lance prudemment. Il paraît soudain désécurisé, malgré la main que lui tend sa thérapeute. Il s’arrête et descend des briques: «Pas envie», dit-il. La thérapeute lui demande s’il a peur. Antoine fait signe que oui. La thérapeute lui propose alors d’essayer la prochaine fois, ce qui semble rassurer Antoine.

Elle le félicite, car il a bien réussi à suivre le chemin alors que c’était, dit-elle, un exercice difficile et qu’au début, il n’y arrivait pas. Après une activité plus calme pour terminer la séance, Antoine se lève, jette un coup d’œil à son papa et court remettre ses chaussures.

Continuer: Consultations

La psychomotricité est une méthode thérapeutique destinée aux enfants, aux adolescents et aux adultes ayant des difficultés sur le plan moteur, comportemental, relationnel ou émotionnel.

SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

Psychomotricité Suisse
Genfergasse 10
3011 Berne

Nicole Messner, Simone Reichenau
Tél. +41 (0)31 301 39 80 (lundi à jeudi)
info@psychomotricite-suisse.ch